EN / FR version pdf Contact dehaze

Responsabilité

Transport et logistique

SE RÉJOUIR DE PRENDRE DU POIDS

Contrairement à leurs homologues des pâtes et papiers, nos collègues de la logistique de la division des soins personnels n’ont pas de problèmes avec le poids... si ce n’est de vouloir l’augmenter ! L’optimisation de l’efficacité des transports est un objectif à l’échelle de l’entreprise, tout comme la volonté d’augmenter le plus possible la quantité de produits chargés dans une remorque. Alors qu’une division est limitée par le poids, l’autre a un enjeu d’espace.

Les produits de soins personnels ont tendance à être légers, mais volumineux, soit tout le contraire du papier. L’avantage est qu’il est facile de remplir une remorque tout en respectant les limites de poids. Le défi est d’atteindre la limite de poids permise tout en maximisant la quantité de produits de chaque chargement. Nos établissements européens ont trouvé une autre façon créative d’empiler plus de produits dans un camion. Et, comme c’est souvent le cas, les solutions les plus rentables sont avantageuses sur le plan environnemental.

Notre plus récente innovation est une nouvelle technique d’empilage qui permet d’envoyer deux gammes de produits de notre établissement d’Aneby, en Suède, à des clients en Espagne et au Portugal. Cette technique élimine une palette de chaque pile et permet d’ajouter une autre rangée de produits sur la palette

Ce changement a été rendu possible grâce à l’étroite collaboration entre les clients et les équipes de conception de produits et d’emballages, de production, de logistique et de ventes d’Aneby et de Tolède. La solution s’est avérée gagnante de part et d’autre, puisqu’elle a permis de réduire les coûts, d’augmenter les avantages environnementaux et de diminuer le nombre de camions sur la route.

Avant

Après

AVANTAGES ENVIRONNEMENTAUX ANNUELS

17-20% de produits en plus dans chaque camion

119 000 kilomètres parcourus en moins par les camions, soit 5 tours complets de la Terre

63 000 litres de carburant diesel en moins

176 tonnes métriques d’émissions de gaz à effet de serre en moins