EN / FR version pdf Contact dehaze

Responsabilité

MATIÈRES PREMIÈRES

L’EFFICACITÉ DE HAUT EN BAS

Ou devrions-nous dire, de bas en haut.

La plupart des gens comprennent qu’un arbre peut être utilisé pour fabriquer une variété de types et de catégories de meubles, d’armoires, de bois d’œuvre et de papier. Or, ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que dans bien des cas, un seul arbre peut produire tous ces produits utiles, et plus encore.

Pour bien le comprendre, il faut le visualiser de bas en haut.

Le grand diamètre à la base du tronc peut servir à produire du bon placage pour les portes et les tables. En montant le long du tronc, le bois de l’arbre peut servir à fabriquer des armoires, du revêtement de sol en bois dur, des escaliers et des meubles.

En continuant de monter dans l’arbre, on retrouve un bois dont la qualité se prête bien à la fabrication de palettes d’expédition, par exemple.

Finally, the same tree’s branches (along with the leftover wood from making the products above) may be used to produce pulp, paper and personal care products.

Enfin, les branches de ce même arbre (en plus du bois inutilisé après la fabrication des produits mentionnés précédemment) peuvent être utilisées pour la production de pâte, de papier et de produits de soins personnels.

Mais ce n’est pas tout. L’écorce de ces mêmes arbres cultivés de façon durable peut servir à l’aménagement paysager ou comme carburant renouvelable en remplacement des combustibles fossiles.

De plus, une variété de produits chimiques naturels sont souvent extraits de ce même arbre. Ceux-ci servent à la fabrication d’arômes, de parfums et même d’aliments. L’un de ces produits chimiques, la lignine, est le polymère naturel le plus largement répandu sur Terre, et fait désormais l'objet de recherches pour fabriquer des composantes en plastique de grande qualité utilisées dans les automobiles à la place de certains produits chimiques dérivés des combustibles fossiles.

Et, comme si ce n’était pas assez, les érables à sucre que Domtar cultive au Québec produisent du sirop d’érable chaque printemps !

NOTRE CAPACITÉ À UTILISER EFFICACEMENT CHAQUE PARTIE DE L’ARBRE
pour créer des produits utiles et renouvelables s’améliore de jour en jour avec les nouvelles technologies.

Les forestiers utilisent désormais des drones et des systèmes d’information géographique pour surveiller la croissance des arbres et s’assurer que les bonnes quantités de résidus de culture sont laissées sur place pour favoriser la bonne santé de la forêt. Ils utilisent également de nouveaux équipements de récolte des billes à une longueur préétablie qui permet de couper le bois de façon à en optimiser la valeur avant même qu’il sorte de la forêt.

Nous avons de quoi nous réjouir d’utiliser aussi efficacement et sainement nos ressources de bois renouvelables.

RÉPARTITION D’UN ARBRE TYPIQUE récolté