EN / FR version pdf Contact dehaze

Engagement

Employés

LES FEMMES DANS L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE

OPTIMISER LES CHAÎNES OPÉRATIONNELLES À WINDSOR

À l’école secondaire, Marie Cyr rêvait déjà d’une carrière en science, technologie, génie et production. Elle a obtenu son diplôme d’ingénieure en mécanique de l’École Polytechnique, à Montréal, puis s’est jointe à Domtar en 1995. Elle y est entrée en tant qu’ingénieure de projet, mais est rapidement devenue responsable de l’entretien. « J’étais la première femme ingénieure à Windsor et la pression était forte, se rappelle-t-elle. J’ai réalisé très rapidement que je voulais diriger une équipe et qu’aucun défi n’aurait pu m’empêcher d’atteindre mon objectif. »

Quelques années plus tard, elle a été promue directrice adjointe de l’exploitation des pâtes et de l’énergie et, l’année suivante, directrice. « Je savais que j’avais les compétences techniques, mais je devais gagner en crédibilité auprès de mon superviseur et de mes collègues masculins pour obtenir un poste de direction », a renchéri Marie Cyr. « Il m’a fallu des mois pour gagner la confiance de mes collègues sur le plancher, mais en établissant ma réputation en résolution de problèmes et en mentorat au sein de l’équipe, j’ai récolté les fruits de mon travail. »

Les compétences de leadership de Marie ont été reconnues une fois de plus en 2019, lorsqu’elle a été nommée directrice de notre usine de pâte à Dryden, en Ontario. Domtar était ravie de nommer à ce poste une dirigeante ayant fait ses preuves au sein même de l’entreprise.

Marie Cyr a été témoin de plusieurs changements dans son milieu de travail chez Domtar depuis une vingtaine d’années : « J’ai occupé plusieurs postes durant ce temps et j’ai vu de mes propres yeux comment les femmes occupant des postes de direction ont transformé et amélioré les activités quotidiennes de l’usine. Nous enrichissons les idées qui permettent d’améliorer la performance de l’entreprise. »

Elle conseille aux étoiles montantes du secteur manufacturier de suivre sa voie. « Si un poste comportant plus de responsabilités devient disponible, ayez confiance en vous et postulez. N’attendez pas qu’on vous le propose, car vous pourriez attendre indéfiniment. Si vous avez besoin d’aide, faites appel à un mentor dans le cadre du programme de mentorat de Domtar. Votre ambition vous donnera plus de crédibilité dans le milieu de travail. Et, n’oubliez pas, il faut toujours une première à tout. »

DE LA NASA À DOMTAR : INTÉGRER L’ANALYSE DES DONNÉES AU SEIN DES SOINS PERSONNELS

Récemment promue au poste de directrice principale du Centre d’excellence numérique et d’intelligence d’affaires mondiale de la division des Soins personnels de Domtar, Alisha Thompson se passionne pour la technologie depuis son enfance. À huit ans, elle a écrit son premier programme informatique : un jeu sur la console Commodore 64. Lors de ses études universitaires de premier cycle en informatique à la Western Kentucky University, elle était une accro des technos gênée et l’une des seules femmes dans un programme qui comptait près de 300 étudiants masculins.

Dès sa sortie de l’université, Alisha Thompson a été recrutée par la NASA où elle a travaillé en contrôle de mission au Johnson Space Center de Houston, au Texas. Elle participait aux lancements de navette spatiale et relevait des superviseurs qui avaient travaillé sur les missions Apollo. Elle y a appris que la résolution de problème est plus efficace lorsqu’elle se fait en collaboration et que son expérience s’appliquait à de nombreuses industries, spécialement l’industrie manufacturière.

Après avoir quitté la NASA pour se joindre au secteur privé, elle a travaillé en architecture de solutions, pour prédire les résultats des processus de production, en analyses et en assurance qualité dans des industries aussi variées que les assurances, les médias imprimés, les produits pharmaceutiques et la finance. Recrutée par Domtar en 2013, Alisha Thompson travaille étroitement depuis avec les parties prenantes internes des soins personnels pour comprendre leurs besoins d’affaires et appliquer les outils de veille stratégique, l’analyse des données d’entreprise et les tableaux de bord personnalisés de partout dans le monde qui lui permettent de traduire les données recueillies en solutions d’affaires ciblées.

Alisha Thompson apprécie la culture d’inclusion de Domtar. Elle a prodigué les conseils suivants aux jeunes femmes du secteur manufacturier : « La sagesse est basée sur les erreurs. Alors, attendez-vous à en faire. Soyez ouverte à l’innovation. Qu’il en résulte une réussite ou un échec, vous en sortirez grandies. Les personnes très motivées sont parfois sévères envers elles-mêmes, ce qui peut les ralentir dans leur progression. Soyez douces envers vous-mêmes, comme une bonne amie et non une rivale. Et donnez-vous une tape dans le dos de temps à autre ! »

À la recherche de nos futures dirigeantes

Dans le but de développer et de faire progresser de futures collègues talentueuses au sein de l’entreprise, nous devons d’abord attirer un bassin de candidates diversifiées, puis leur offrir des occasions de croissance et d’avancement stimulantes. Des exemples inspirants, comme Marie Cyr et Alisha Thompson, contribuent aussi à attirer plus de professionnelles dans le secteur manufacturier.

Marie Cyr

Alisha Thompson