EN / FR version pdf Contact dehaze

EFFICACITÉ

SOUS-PRODUITS

QUELS résidus ?

Lorsque Mark Clack s’est joint à Domtar en 2016 à titre de directeur de l’établissement des Soins personnels à Delaware, en Ohio, il a remarqué qu’une quantité impressionnante de sous-produits de fabrication était réutilisée ou recyclée, soit près de 80 %. « Compte tenu de l’engagement de Domtar en matière de croissance durable et de mon expérience dans une microbrasserie en Californie où j’ai contribué à atteindre l’objectif de zéro déchet, j’ai vu l’occasion de le faire de nouveau à Delaware. »

En 2018, l’objectif de Mark Clack pour l’établissement de Delaware est devenu réalité. Le site est devenu la deuxième installation de fabrication de Domtar à atteindre le jalon enviable de zéro déchet. Notre installation d’Aneby, en Suède, a été la première à y parvenir.

Il a commencé par réduire à la source et garder le cycle de recyclage propre. Le reste est attribuable à la réutilisation, au recyclage et à la transformation de résidus en sources d’énergie.

La réduction des rejets générés par l'utilisation de plus gros rouleaux de matières premières a grandement contribué au résultat. Étant plus gros, les rouleaux circulent plus longtemps dans la machine. Le nombre de mandrins nécessaires est donc réduit, ce qui permet du même coup d’économiser du temps et d’améliorer l’efficacité de la chaîne de production.

« Une autre étape importante consistait à faciliter le travail des collègues lors de la séparation des matières pour le recyclage », a souligné l’adjointe administrative, Vickie Bowles. Les stations de récupération sont situées plus près des zones de travail afin que le tri et le recyclage soient moins forçant. L’amélioration de l’affichage et de la formation a aussi aidé à favoriser la participation.

Les mandrins utilisés, qui comportent encore des matières premières inutilisables, sont maintenant envoyés à InRETURN, un organisme à but non lucratif de l’Ohio qui emploie des victimes de lésions cérébrales traumatiques. Ces employés réutilisent la matière pour fabriquer des produits absorbants, comme des tapis pour animaux et des produits d’emballage.

Les matériaux non tissés, les polymères super-absorbants, le papier, le plastique et le métal sont séparés sur place, puis envoyés à des centres de recyclage spécialisés en Ohio.

Les résidus restants, y compris les matières organiques, sont envoyés dans un établissement qui produit de l’énergie verte pour la ville d’Indianapolis, en Indiana.

Désormais, tous les sous-produits ont trouvé une deuxième vie, permettant ainsi de conserver des ressources précieuses en circulation dans l’économie. En travaillant ensemble, nos collègues de Delaware ont réduit l’empreinte environnementale de l’établissement et ont contribué à un monde meilleur.

Entre 2016 et 2018, l’établissement de Delaware est passé DE 80 À 100 % de valorisation de ses sous-produits de fabrication.

86 %
Réutilisation ou recyclage de 86 % des 19 812 tonnes métriques de sous-produits de fabrication générés dans nos établissements de soins personnels en 2018.