EN / FR version pdf Contact dehaze

Efficacité

Énergie et émissions

L’USINE DE PLYMOUTH POURSUIT SON PARCOURS VERS LA CROISSANCE DURABLE

L'usine de Domtar à Plymouth, en Caroline du Nord, confirme l'adage selon lequel la croissance durable est un parcours et non une destination.

L’usine de Plymouth, qui a commencé à fabriquer des pâtes et papiers en 1937, était promise à un avenir sombre étant donné la chute précipitée de la consommation du papier après la Grande Récession. Or, l’entrée de Domtar sur le marché croissant des soins personnels et son accès aux bonnes ressources en matière de fibre ont donné à l’usine une nouvelle vie.

Après avoir investi 87 millions de dollars pour transformer des actifs en 2010, l’usine de Plymouth est devenue la première du réseau manufacturier de Domtar à produire de la pâte en flocons. Grâce au dévouement et aux compétences de ses employés, l’usine s’est forgé une réputation pour sa qualité et sa fiabilité sur les marchés mondiaux. Elle a aussi pavé la voie à une conversion à la pâte en flocons encore plus grande à l’usine d’Ashdown, en Arkansas, en 2016.

Au fil des ans, il est devenu évident que l’usine de Plymouth devait optimiser davantage ses processus et ses actifs de fabrication pour demeurer viable sur ce marché concurrentiel. La plus petite de ses deux machines de pâte en flocons a été fermée définitivement en 2018 et l’usine a entamé un programme d’investissement sur plusieurs années, en mettant d’abord sur pied plusieurs initiatives de durabilité énergétique et environnementale.

L’objectif global est de réduire l’empreinte énergétique totale de l’usine et, par conséquent, ses coûts, son utilisation des ressources et son empreinte environnementale. Les projets d’investissement à Plymouth e 2018 et 2019 avaient les objectifs suivants :

  • Réduire l’utilisation de la vapeur par l’entremise de plusieurs projets d’efficacité énergétique dans le processus de fabrication de la pâte;
  • Réduire l’utilisation de carburants en améliorant l’efficacité de l’une des chaudières électriques de l’usine;
  • Réduire l’utilisation de carburants pour la production de vapeur en installant une tour de refroidissement et un échangeur de chaleur qui élimineront l’utilisation d’environ 11 millions de gallons par jour d’eau de refroidissement sans contact à passage unique et récupéreront la chaleur issue du processus;
  • Installer un oxydateur thermique fonctionnant en mode veille pour le contrôle des émissions atmosphériques lorsque la chaudière électrique n’est pas disponible pour incinérer les gaz produits dans le processus de fabrication de la pâte chimique;
  • Réduire les émissions de matières particulaires filtrables provenant de l’une des chaudières électriques de l’usine en installant un nouveau dépoussiéreur électrique.

La somme de ces projets suffira à économiser de l’énergie et à assouplir le fonctionnement pour permettre à l'usine de fermer l'une de ses deux chaudières électriques en 2019.

L’écosystème de la rivière Roanoke en profite aussi grandement. Puisque l’usine n’a plus besoin de puiser l’eau de refroidissement à passage unique dans la rivière, la vie aquatique ne se retrouve plus involontairement piégée et entraînée dans cette prise d’eau, notamment les alevins et les larves.

Les principaux investissements de Domtar à Plymouth sont la preuve de son engagement dans l’avenir de l’usine et de son soutien continu en matière de croissance durable.

La somme de ces projets suffira à économiser de l’énergie et à assouplir le fonctionnement pour PERMETTRE À L’USINE DE FERMER L’UNE DE SES DEUX CHAUDIÈRES ÉLECTRIQUES EN 2019.